La cérémonie de Bich-Tien et Philippe

Mariage heureux dans une bastide au soleil

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

La première fois que Philippe m’a appelée, il m’a présenté son couple comme atypique. Alors, certes, quelques années séparent les mariés, mais en préparant leur cérémonie, j’ai surtout constaté que ce qui prévalait c’était la suite de la phrase de Philippe : « on est très amoureux ». Aucun doute, là-dessus ! Et tous les deux rêvaient également d’un mariage parfait.

C’était en juin dernier. Dans un superbe mas du Lubéron. Dans un décor de rêve osons le dire.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

C’est Pascal, grand ami de Philippe, qui a célébré la cérémonie. Il a pris son rôle très à cœur. Très studieux lors de la préparation de la cérémonie, il tenait vraiment à donner tout son caractère à la cérémonie. Un plaisir !

Retour sur le jour où Bich-Tien et Philippe se sont dit oui.

Un décor magique

Côté déco, Bich-Tien était la maîtresse de cérémonie ! Tout était pensé dans les moindres détails. Il faut dire que le lieu s’y prêtait, ne serait-ce que ce tunnel de fleurs sous lequel le cortège a fait son entrée. Et cette arche ! Et ces petits paniers remplis de pétales de fleurs.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Les mariés étaient entourés de leur dix témoins, tous très élégants dans leurs tenues coordonnées. En quittant le cortège, chacun s’est placé auprès de Philippe pour l’entrée la mariée. Au-delà de l’indéniable photogénie de cet accueil, le but était de symboliser le lien qui unit les mariés et leurs témoins dès le début de la cérémonie. Je revois Philippe quand nous avons évoqué cet accueil, il a juste soufflé : « elle va être très émue ».

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Une cérémonie empreinte de poésie, de philosophie et de souvenirs

Philippe fait partie des mariés très investis de la saison 2017. Je peux vous assurer que la cérémonie laïque n’est pas qu’une histoire de filles. Bien au contraire ! Pour Bich-Tien, il s’agissait aussi de garder quelques surprises pour le jour J. Les envies et les attentes des mariés étaient très précises ; c’est donc en orfèvres que nous avons construit ensemble ce moment sur mesure.

Philippe souhaitait entendre littérature, philosophie et poésie. Bich-Tien tenait aussi à ce que leurs proches écrivent leurs propres discours. Les lectures ont donc principalement été dédiées à des textes courts afin de laisser à chacun le temps d’adresser quelques mots personnels aux mariés.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

J’ai beaucoup échangé avec les témoins afin de les guider dans leurs discours et leurs lectures. On apprend tellement pendant ces échanges ! C’est aussi cela qui permet de mieux connaître les mariés et d’imaginer des surprises. Comme ce duo de discours de la part de deux des meilleures amies de Bich-Tien.

Une cérémonie illustrée en musique

Élément phare de la cérémonie, la musique a rythmé les interventions. Nombreux ont été les proches qui se sont emparés du piano ou d’un micro. Spéciale dédicace à la fille de Philippe qui a interprété Your Song d’Ellie Goulding en solo. Les styles et les hommages se sont enchainés entre les compositions personnelles, les Beatles et Debussy !

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Les mariés ont mêmes confirmé leurs engagements par une chanson d’Emilia Mitiku, interprétée en duo après leur échange d’alliances. Jolie manière de symboliser leurs vœux en musique !

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Trois idées dont s’inspirer :

Confier la musique aux proches

On pense souvent aux discours et aux lectures pour une cérémonie laïque mais on peut dire tant de choses en chansons. Bich-Tien et Philippe ont la chance d’avoir des mélomanes et des chanteuses dans leur famille. Je l’ai déjà dit et je le redis, l’émotion est tellement forte quand la musique est interprétée par quelqu’un qu’on aime ! On aurait donc tort de s’en priver.

Entremêler les textes religieux

Bich-Tien et Philippe tenaient à rendre hommage à leurs cultures bouddhiste et chrétienne à travers la lecture de textes issus des deux traditions. Pour montrer à quel point les messages se répondent, nous avons choisi de les mêler dans la lecture. Ainsi, Pauline et Nathalie alternaient chacune un paragraphe entre Saint Jean et Bouddha.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Convier la philosophie et la littérature dans la cérémonie

N’ayez pas peur d’aller chercher des idées chez les grands auteurs. Le tout est d’alterner les lectures sérieuses avec des discours ou des passages musicaux pour apporter de la légèreté. Ainsi Bich-Tien et Philippe ont aussi bien invité Edmond Rostand que Hegel ou Proust à leur cérémonie, et le marié lui-même faisait partie des auteurs cités ! Philippe avait, en effet, écrit un petit poème souriant sur son histoire avec Bich-Tien. Lu par un ami proche, ce poème a su toucher et amuser l’assemblée !

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Lieu : la Bastide de Puget à Meyreuil (13)

Photos : Thibault de Puyfontaine

Une réflexion au sujet de « La cérémonie de Bich-Tien et Philippe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *