Slow down !

Futur.e marie.e, futur.e témoin, respirez !

Cet été j’ai croisé quelques témoins et invités plutôt stressés à l’idée de participer au mariage de leurs amis. Etant donné que j’adore les mariages – oui je ne fais pas de métier pour rien 🙂 – j’étais assez étonnée et j’ai voulu comprendre comment le « ça va être super ! » habituel était devenu « ça me stresse ! »

Je me suis penchée sur le sujet, d’abord parce que c’est mon métier ! En effet, si j’aide des personnes à écrire leur discours, je dois comprendre les idées qu’elles veulent transmettre mais aussi les sentiments qu’elles veulent exprimer.
J’ai aussi creusé le sujet, parce que j’étais intriguée de voir la même inquiétude animer les gens.

conseils mariage slow down

La pression du mariage

La crainte de ne pas savoir quoi dire ou comment le dire et de devoir parler en public est assez commune aux personnes que j’accompagne. Mais chez certaines d’entre elles, ces angoisses étaient complétées par le sentiment d’être attendues au tournant ! Les mariés préparent l’événement depuis tellement longtemps et s’imposent une pression telle qu’ils la partagent un peu avec leurs proches et particulièrement leurs témoins ! En voyant les futurs mariés déployer des trésors d’inventivité, développer des journées de 36h et répéter sans cesse que ce jour devra être parfait, les témoins (entre autres) commencent à douter voire à craindre de ne pas être au niveau espéré par les mariés !

Face à ça, ces derniers mois j’ai pas mal répété ce mantra et je vais continuer : slow down !

L’essentiel dans un mariage

Tout va bien se passer. Bien sûr, tout le monde souhaite que son mariage soit beau, émouvant, drôle et que l’ambiance soit folle du début à la fin. Mais ce qui est génial, c’est que dans 99% des cas, le mariage est beau, émouvant, drôle et que l’ambiance est folle ! Hors catastrophe, et même face à certaines catastrophes, ce jour est un des plus beaux jours de la vie des mariés et une journée mémorable pour leurs invités ! Alors oui c’est stressant de préparer son mariage et c’est super d’en faire LA journée, mais ralentissez parfois. Pour vous, chers futurs mariés, et pour vos proches aussi ! Vous avez envie d’envoyer des paillettes dans les yeux de tout le monde, aucun souci mais rappelez-vous aussi pourquoi vous vous mariez. Pour cette journée merveilleuse, certes, mais aussi pour toutes celles qui vont suivre, non ?!

Et pour vous les témoins, et les autres, oui vous souhaitez être aussi parfait.e.s que le mariage qui est train de se préparer, mais je vais vous révélez quelque chose : vous le serez ! Et si vous avez besoin d’aide pour perfectionner votre perfection et vous aider à prendre du recul, je suis là ! N’hésitez pas !

Le mariage de Kévin et Mélanie. Ode aux amis !

récit d'une cérémonieJe vous ai déjà parlé du mariage de Kévin et Mélanie, ces deux-là se sont fréquentés un long moment avant de se mettre en couple. Il leur aura fallu 10 ans, mais les étapes suivantes ont été franchies beaucoup plus rapidement !

Quelques semaines après leur coup de foudre à retardement, Kévin quittait Paris pour rejoindre Mélanie à Hong-Kong. Ils y vivent désormais depuis trois ans, ont adopté leur chat Siam et accueillent à bras ouverts tous les amis qui débarquent. Et cet été c’est le mariage ou plutôt les mariages ! La cérémonie civile a eu lieu en juin et la cérémonie laïque se déroulera à la fin de l’été.

Pour ce mariage, les amis ont été mis à contribution : les témoins ont (presque) remplacé le maire à la cérémonie civile, le maire est le papa d’un des meilleurs amis du marié et pour la cérémonie laïque c’est encore un autre copain qui s’y colle pour officier. Une affaire de copains, je vous dis.

C’est pour la cérémonie civile que j’ai accompagné Laetitia et Elise, les témoins. La mission : construire un discours qui présente chacun des mariés et le couple qu’ils forment, tout en gardant le ton très personnel du « discours de témoins ». Le but était d’arriver à faire rire les mariés et l’assemblée, mais aussi à les émouvoir. Parce qu’en soi le mariage est un moment rempli d’émotion et aussi parce que les témoins n’étaient pas forcément attendues sur ce registre. Elles sont d’habitude plutôt les amuseuses donc elles voulaient surprendre !

243

Lors de notre premier rendez-vous, j’ai écouté Laetitia et Elise raconter. Raconter leurs amis, se raconter, raconter leur histoire commune. Evidemment, on a fait le plein d’anecdotes car on parle ici d’amitiés qui datent du CP pour Laetitia et Kevin et de la crèche pour Mélanie et Elise ! Il a fallu faire un peu de tri, écarter les histoires les plus honteuses et se rappeler le mantra de Kevin : « c’est mon mariage, pas mon procès ! » A l’issue de ce premier rendez-vous, nous avions les grandes lignes du discours à partir desquelles j’ai mis les filles au travail !

récit de cérémonieNous nous sommes revues deux fois avec Laetitia pour des relectures et une mini répétition de la partie présentation des mariés que Laetitia a eu l’idée de mettre en image (lien vers l’article). Pendant les relectures, on a pu creuser certains points, aller chercher l’émotion et approfondir une autre bonne idée de Laetitia : terminer son discours en empruntant le vocabulaire au monde du poker dont Kevin est fan. Il a adoré.

Et piocher dans le vocabulaire de son hobby est un bon moyen de créer de la connivence avec celui à qui on s’adresse tout en étant audible par l’ensemble de l’assemblée.

Le discours en duo a fait plus que mêler deux voix, c’est à l’unisson que Laetitia et Elise ont pu exprimer à la fois tout l’amour qu’elles ont pour leurs mariés, se moquer gentiment et assumer leur rôle de témoins, garantes de l’engagement que chacun prend envers l’autre.

récit d'une cérémonie

Le rituel de l’arbre planté

Trouver un rituel pour sa cérémonie laïque : planter un arbre

Des rituels de cérémonie laïque, il y a en plein. A chaque couple de trouver le sien !

rituel-arbre

La symbolique

Le rituel de l’arbre planté trouve sa force dans l’arbre symbole de vie. Il va grandir et se développer, aura besoin de soins réguliers et d’une attention particulière dans les moments les plus difficiles. Comme l’amour qui unit les mariés, il est planté pour durer tout en changeant d’années en années.

En plantant un arbre ensemble lors de la cérémonie laïque, les mariés scellent leur amour et s’engagent à en prendre soin, comme ils le feront pour cet arbre.

Comment ça se passe ?

rituel de l'arbre plantéTout dépend d’où se passe la cérémonie laïque. Si elle a lieu dans le jardin du couple ou d’un de leurs proches, l’arbre pourra être planté en pleine terre. Sinon, rien n’empêche de planter un petit arbre dans un grand bac à plantes. Il pourra ensuite être transporté chez les jeunes mariés. Si les propriétaires du lieu où se déroule la cérémonie acceptent, on peut aussi y planter l’arbre et revenir  régulièrement en pèlerinage suivre son développement !

Attention, ce rituel peut être un peu salissant, au diable le glamour les mariés peuvent enfiler un tablier par-dessus leurs habits de fête, ou alors faire très attention et préparer minutieusement toutes les étapes en amont et par exemple, vérifier que l’arrosoir ne fuit pas !

Comment faire intervenir vos proches ?

Faire pousser un arbre, c’est comme faire grandir un amour, on peut le faire seul mais c’est encore mieux quand on est entouré. Vous pouvez confier une ou quelques étapes du rituel de l’arbre (et pourquoi pas les plus salissantes ;)) à des membres de votre famille ou à des amis. Creuser le trou, sortir le plant de son pot, préparer la motte, déposer le plant dans le trou, recouvrir de terre, ratisser et arroser. Chacune de ces étapes est importante et vous ferez alors de votre arbre et de votre mariage un bel acte collectif !

Ecrire son discours : tout ce qu’on ne se dit jamais

Trouver les mots pour son discours de mariage

Qu’on soit témoin, parent ou ami, lorsqu’on doit faire un discours pour une cérémonie laïque  – ou de tout événement en l’honneur de quelqu’un – la première chose à laquelle on pense est souvent : je ne sais pas quoi dire…

Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce « je ne sais pas quoi dire » ?

Pas d’idée pour le discours ?

écrire un discours mariageTout d’abord un peu de flemme, ne le nions pas ! La simple idée de devoir se pencher sur une table, un bureau ou ses genoux, avec une feuille et un crayon, épuise d’avance. Il va falloir chercher les bons mots, trouver des idées originales, pff…

Il y a également une pointe (ou un océan) de peur du regard des autres. On sera là devant tout le monde à prendre la parole, et s’ils trouvaient ça nul ?

Et pour compléter cette appréhension, on s’inquiète aussi de ce que les mariés vont penser. Seront-ils touchés ou regretteront-ils de nous avoir confié un discours?

La question à se poser pour commencer à écrire son discours

Pour dépasser les angoisses et sortir de la léthargie pré-écriture de discours, voilà une idée à envisager pour trouver vos premiers mots. Si vous profitiez de ce moment unique pour dire à votre ami ou parent ce que vous ne lui dites jamais. On a tous une foule de compliments à faire à nos proches et pourtant on garde tellement de choses pour nous, juste en nous, par pudeur, par fierté ou parce qu’on ne trouve pas le bon moment.

Là c’est le bon moment, c’est un événement en son honneur, un instant que vous avez le temps de préparer. Alors dites-le !

Dites-lui que vous êtes fier.e de son parcours de vie, que vous admirez sa manière de jongler avec mille choses à la fois, que vous rêvez d’avoir un jour ne serait-ce que 10% de son humour ravageur ; ne niez pas les conflits mais expliquez comment vous les avez dépassés ensemble. Dites-lui simplement que vous l’aimez et pourquoi.

Tout à coup l’inspiration prend forme, non ?! Lancez-vous !

Le texte qui marche à tous les coups !

La lettre aux aventuriers de la vie de Brel

Texte cérémonie laïqueDéjà parce que c’est Jacques Brel, ensuite parce que c’est Jacques Brel et enfin parce qu’il a su mettre en quelques lignes les plus beaux vœux que l’on puisse présenter à quelqu’un en général et à un couple qui s’unit en particulier !

Avec ses « Souhaits aux aventuriers de la vie », il réussit à faire frissonner tous les publics, de votre grand-mère tradi à votre cousin ado qui disserte pendant des heures sur le sens de la vie.

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences, Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque, Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

Et vous, ça vous plaît ? Quel est le texte qui vous renverse à chaque fois ?

Laura et Arnaud

Work in progress : le mariage « tropicool » de Laura et Arnaud

cérémonie laïque mariage tropical
Crédits Emilie Goulier

Les futurs mariés

En couple depuis 9 ans, fans de leur chat Absinthe, créateurs en devenir d’une marque de vêtements Made in France et fiancés depuis cet hiver, Laura et Arnaud se marient en septembre prochain en région parisienne. Une cinquantaine de proches seront réunis pour immortaliser ce jour magique et les deux amoureux tiennent beaucoup à la célébration d’une cérémonie laïque !

Drôles et grands adeptes de l’autodérision, Laura et Arnaud ont décidé d’organiser un mariage tropical, ou peut-être devrais-je dire « tropicool » !

Premier rendez-vous avec les mariés

Notre premier rendez-vous a eu lieu début avril. Nous avons dressé la liste de leurs envies et des proches qu’ils souhaitaient faire participer,  tout en définissant le tempo et le ton de la cérémonie.

cérémonie laïque tropicale
Crédits Emilie Goulier

Pour ce mariage, j’ai (presque) carte blanche ! Nous avons défini le rythme et les trois temps forts de la cérémonie ; nous avons une chanson d’entrée, un rituel collectif, et 6 personnes invitées à prendre la parole. Une fois ces éléments posés, les mariés veulent se réserver la surprise ! Et je pense qu’ils vont en avoir, des surprises ! Les proches qui interviendront sont mobilisés 🙂

De mon côté, j’ai presque terminé le discours que je ferai au moment des échanges de vœux. Lors de notre premier rendez-vous, nous avons beaucoup ri tous les 3 en évoquant le sketch du Comte de Bouderbala sur le mariage des rappeurs, nous n’irons peut-être pas aussi loin ! Mais Laura et Arnaud attendent quelque chose de drôle pour leur déclaration en tant que mari et femme. Je pense que j’ai trouvé un filon donc je vais continuer sur ma lancée !

Affaire à suivre et révélation des surprises fin septembre !

La cérémonie laïque pour les pudiques

Du genre réservés, vous hésitez sur l’organisation d’une cérémonie laïque ?

Organiser une cérémonie laïque, c’est l’assurance de construire un moment sur mesure, parfaitement à l’image des envies du couple et des valeurs qui l’unissent. Par-là, on en dit  aussi beaucoup sur soi et certains couples peuvent être gênés par cette idée de dévoilement.

Célébrer son engagement et prononcer ses vœux

cérémonie laïque pudeur discrétion

Pudique, discret sur ses sentiments, parfois très sensible, on peut avoir peur d’en dire trop, ou de ne pas être à l’aise avec toutes les émotions. L’exercice des vœux peut être impressionnant : si l’on a envie de célébrer son amour en réunissant famille et amis, on n’a pas forcément envie de révéler l’intimité de la promesse d’une vie à deux.

C’est vrai, mais construire une cérémonie à son image, c’est prendre en compte ses désirs et aussi ses inquiétudes !

Ecouter ses envies et ses craintes

Si vous ne vous sentez pas à l’aise face aux discours de vos proches, confiez leurs des textes ou des chansons qu’ils liront pendant la cérémonie. Ce sont des mots que vous aurez choisi, que vous connaîtrez et auxquels vous aurez pu vous préparer.

Si vous avez peur d’être submergés par l’émotion, en écoutant votre promis.e prononcez ses vœux, vous pouvez aussi faire le choix de vous les lire l’un.e à l’autre lors d’une soirée rien qu’à vous, peu avant la cérémonie. Là aussi vous serez plus préparé quand vous écouterez votre partenaire lire ses vœux le jour J.

Comment tout dire sans trop se dévoiler

Si vous êtes gêné.e.s de prononcer vos vœux devant l’assemblée réunie, vous pouvez simplement vous remettre chacun une lettre que l’un.e et l’autre liront en silence avant de continuer la cérémonie.

cérémonie laïque échange de voeuxVous pouvez aussi choisir de reprendre des formules qui ont fait leurs preuves et qui contiennent en quelques mots la force de l’engagement. Si certaines phrases sont devenues rituelles, c’est aussi parce qu’elles sont universelles. Qui n’a pas frissonné en entendant ces quelques mots : « dans la santé comme dans la maladie, je fais le vœux de t’aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare » ? Tout y est dit, vous pouvez choisir d’en faire vos propres vœux.

Échangez avec votre officiant.e

Si vous avez envie d’une cérémonie laïque mais que vous craignez ce grand dévoilement, parlez-en à votre officiant.e. C’est son métier, la personne à qui vous confiez   votre cérémonie saura jauger ce qui peut être dit ou non, et bien sûr elle soumettra toutes ses idées à votre approbation. A chacun sa cérémonie, qu’elle déborde d’émotions extraverties ou qu’elle soit plus contenue. Ce qui compte, c’est vous, toujours !

Raconter l’histoire des mariés en images

La bonne idée pour parler des mariés

J’ai encore beaucoup à vous dire sur le mariage de Mélanie et Kevin où j’ai accompagné leurs témoins (Laetitia et Elise) dans l’écriture de leur discours. Je laisserai la parole à Laetitia sous peu pour qu’elle nous raconte.

En attendant, je vais vous présenter sa bonne idée !

Des idées en images

Pour son discours, Laetitia « remplaçait » le maire avec Elise, la témoin de la mariée. Au-delà de leur rôle de témoin, elles devaient également présenter les mariés, leurs personnalités et leur couple. Leur histoire est en elle-même digne d’un roman, que dis-je d’une saga en 3 tomes ! Alors Laetitia a cherché un moyen simple et original de raconter cette saga qui court depuis plus d’une décennie !

Vous imaginez bien qu’il s’en est passé des choses pendant tout ce temps. Pour les raconter Laetitia a fait appel à un graphiste qui immortalisé chaque moment important par un dessin. Cette histoire graphique a été imprimée et distribuée sur chaque chaise de la mairie, comme un programme au théâtre ou à l’opéra. Tous les invités l’ayant en main, Laetitia et Elise ont pu prendre un moment dans leur discours pour décrypter les étapes. Les mariés ont adoré et les invités aussi.

Voilà l’œuvre, c’est Jozu Moore qui l’a réalisé ! Je vous laisse tenter de deviner l’histoire !

idée cérémonie mariage
Création Jozu Moore

Résumé en bref : Mélanie et Kevin se sont rencontrés à la fac il y a presque 13 ans. Ou plutôt Kevin a rencontré Mélanie il y a presque 13 ans et ils se sont mis ensemble il y a seulement 3 ans. Pendant les 10 ans qui ont séparé ces deux étapes, Kevin a tout fait pour convaincre la jeune femme qu’il était l’homme de sa vie. Il a tenté toutes les manières, discrètes et parfois beaucoup moins. Si Mélanie a beaucoup réfléchi et hésité, elle a fini par s’en remettre à l’évidence, c’est lui l’homme de sa vie ! Depuis les deux amoureux vivent une aventure parfaite remplie de voyages, de copains et de famille.

L’entrée des mariés : à quel(s) bras arriver ?

« Comment arrivez-vous? » C’est une des premières questions que je pose aux couples que je rencontre. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup comme dirait l’autre !

entrée des mariés cérémonie laïque

Et oui, c’est important car l’entrée des mariés c’est l’ouverture de la cérémonie, c’est le moment où l’assemblée se dit : « ça y est, ça commence » ! Et la manière dont vous vous présentez devant vos proches et devant votre aimé.e donne le ton de votre cérémonie.

Alors comment commencer cette cérémonie ? Qu’est-ce qui vous ferait envie ? Classique ou original ?

  • Le marié arrive d’abord accompagné de sa mère, puis la mariée se présente au bras de son père.
    • entrée de la mariée au bras de son pèrePour : émotion garantie ! C’est un moment symboliquement fort où un des parents confie son enfant au partenaire qu’il s’est choisi. Cette entrée peut être très signifiante pour les mariés mais également pour leurs parents.
    • Contre : on peut reprocher un côté un peu patriarcal à cette entrée où le père confie sa fille à son époux.se, limitant symboliquement quelque peu l’autonomie de la mariée qui passe de la responsabilité de son père à celle de la personne qu’elle épouse. Conseil : évoquez cette question avec vos parents, particulièrement si vous préférez ne pas choisir cette option. Ce rituel peut être très important et considéré comme incontournable par certains parents, il sera alors essentiel de leur expliquer votre choix.
  • Les mariés arrivent ensemble. C’est souvent le choix fait lors de cérémonies laïques.
    • entrée des mariés à deuxPour : en arrivant ensemble, le couple signifie que l’union qui va être célébrée est un choix commun fait à deux, d’un couple qui existe déjà et qui passe une nouvelle étape, main dans la main. Si des enfants sont déjà nés de cette union, ils peuvent accompagner leurs parents dans leur entrée.
    • Contre : cette entrée peut décevoir les plus tradis parmi vos invités.
  • Chaque marié arrive au bras de sa/son meilleur.e ami.e
    • Pour : là aussi la symbolique est forte, vos amis sont souvent ceux qui étaient aux premières loges de votre histoire d’amour, ils ont tout suivi, vous ont conseillé.e, consolé.e, bousculé.e et en ce jour magique, ils vous accompagnent pour l’étape ultime !
    • Contre : attention à ne pas vexer vos parents ou d’autres proches qui pensaient être à votre bras pour votre entrée.
  • Les mariés arrivent au sein d’un groupe (d’amis, de parents, de cousins, etc.)

entrée des mariés en groupe

  • Pour : cette entrée originale est un bon moyen d’intégrer ceux dont vous êtes le plus proche et de leur donner une place symboliquement forte. C’est le signe que votre couple fait partie d’une communauté plus large qui lui donne sa force et sa valeur. Faire une entrée à plusieurs permet également de donner une place aux beaux-parents dans les familles recomposées ou de s’appuyer sur le groupe si l’un de vos parents a disparu.
  • Contre : le rendu est un peu plus fouillis. L’entrée est nécessairement beaucoup moins centrée sur le couple, elle sera moins solennelle mais plus festive.

Et vous ? Quel sera votre choix ? Avez-vous une autre entrée à proposer ? Dites-moi tout dans les commentaires !