Work in progress : le mariage trilingue d’Emilie et Neil

mariage trilingue cérémonie laïqueEmilie et Neil c’est un concentré d’Europe à eux deux : elle est franco-allemande, il est anglais et tous deux vivent à Bruxelles ! Pas mal n’est-ce pas ? 🙂

Alors forcément, lorsqu’on a commencé à penser leur cérémonie, la question des langues a été primordiale. Parmi les proches des mariés, il en est qui ne parlent que leur langue maternelle, et il n’est pas envisageable que ces personnes se sentent exclues pendant la cérémonie. Est-ce que cela veut dire tout traduire ? Non, bien sûr, on risquerait de construire une cérémonie bien trop longue et peu fluide dans son déroulé.

Alors on cherche des solutions ! Notre premier rendez-vous a vu fuser les idées : des plus pratico-pratiques aux plus créatives ! Je ne vous dévoilerai pas toutes les options, d’abord parce que toutes ne sont pas validées, ensuite parce que certaines sont très personnelles, mais voici quelques trucs et astuces pour faire la place à toutes les langues !

D’abord, pensez à la musique et aux chansons. C’est sûrement le moyen le plus simple de faire entendre toutes les langues 😉 Nous aurons la chance d’être accompagnés par une chorale et quelques musiciens pour la cérémonie d’Emilie et Neil, les mariés sont donc en train de piocher dans leur répertoire musical trilingue afin de donner leurs instructions au « band » !

Une des options que nous avons aussi envisagée est de faire prendre la parole à des trios trilingues en variant les modes d’intervention. Par exemple, un des trios peut lire un texte en alternant les langues en fonction des passages. Le but est bien de ne pas traduire mais au contraire de faire sentir la fluidité entre les langues qui s’enchainent dans la lecture. Alors, oui évidemment, tout le monde ne saisira pas l’intégralité du contenu, mais chacun en aura capté un instant. Cette option a de plus l’intérêt d’être facile à mettre en place, il suffit d’envoyer à chacun le passage qui lui a été attribué.

Pourquoi ne pas demander, aussi, à un trio de traduire les discours ou lectures sur des pancartes. Par exemple, la personne qui s’exprimera en allemand, présentera des pancartes pour traduire en allemand ce que diront ses compères en français et en anglais. Ceux-là feront de même avec leur propre langue. On alternera alors les passages entendus et lus sur les pancartes 🙂 Cela nécessite un peu de créativité et de coordination entre les membres du trio mais l’effet peut vraiment être drôle et décalé !

Je vous en dirai plus une fois que nous aurons validé tous les choix, promis ! Je dois avouer que j’étais un peu intriguée par le triple challenge des trois langues dans un temps imparti avec de nombreux intervenants, les choses se présentent bien ! D’abord parce que les mariés sont très investis et ensuite parce qu’au fond, je suis une fille de défis ! Affaire à suivre 🙂

3 réflexions au sujet de « Work in progress : le mariage trilingue d’Emilie et Neil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *