Symptômes d’amour

Amour symptômes
Crédits Les parasites

Comment est né l’amour ? C’est souvent en répondant à cette question qu’on ouvre une cérémonie d’engagement. Une manière de réunir l’assemblée dans le contexte du couple. Parce qu’il est important pour chaque couple de construire et de partager ce que j’appelle sa mythologie du couple !

En passant par cette étape, on répond personnellement et empiriquement à la question universelle posée depuis des millénaires : quelle est l’origine de l’amour.

Je vous fais aujourd’hui partager la proposition des Parasites. Il y est question de papillons dans le ventre et de sensations bizarres, mais si tout venait d’une cuillère? 🙂 C’est ici, et ça m’a beaucoup plu ! C’est encore différent de la proposition d’Aristophane dans Le banquet !

Alors qu’en pensez-vous ? Vous avez aimé ? Envie d’une cuillère aussi ?

 

 

Origines de l’amour : le mythe des androgynes

Je voudrais vous parler d’un de mes mythes préférés sur l’origine de l’amour. Je le lis, le relis, j’en parle, je le recommande aux amoureux et à celles et ceux qui ont envie de philosophie.

Ce mythe est tiré du Banquet de Platon, texte qui regorge d’autres odes à l’amour et à ses origines. Mais ici, je fais une halte sur le mythe des androgynes. Pour vous situer rapidement le contexte, Le banquet retrace les échanges partagés lors d’une soirée réunissant plusieurs hommes : médecin, poète, aspirant politique, philosophe, etc. Tous, fatigués de leur soirée de la veille, décident de pas s’enivrer ce soir-là mais de prononcer chacun leur tour un discours portant sur l’amour.

C’est Aristophane, le poète, qui raconte le mythe des androgynes. A l’origine, selon lui, les humains ne ressemblaient pas à ceux que nous connaissons aujourd’hui. Ils avaient l’apparence d’une boule et possédaient quatre jambes, quatre bras, deux têtes, etc. Pour se déplacer ils avançaient de concert, ou alors faisaient comme une roue devenant ainsi très rapides. Chaque individu était composé de deux éléments, tous deux masculins, féminins, ou d’un élément masculin et d’un élément féminin. Ce sont ces derniers qu’on appelait les androgynes.

La constitution des êtres humains leur conférait une vigueur et une force incroyables. Très orgueilleux, ils défièrent les dieux et tentèrent d’accéder à l’Olympe. Les dieux étaient très en colère mais ils ne voulurent pas exterminer les hommes : cela aurait été se priver des honneurs et des dons offerts dans le cadre du culte. Les dieux décidèrent donc d’affaiblir les hommes en les coupant en deux, par le milieu. C’est depuis cette punition que nous avons l’apparence que nous connaissons tous. La coupure imposée par les dieux provoqua de grandes douleurs et, «chaque morceau (de l’être humain), regrettant sa moitié tentait de s’unir à elle. Et, passant, leurs bras autour de l’autre, ils s’enlaçaient mutuellement, parce qu’ils désiraient se confondre en un même être».

Lire la suite Origines de l’amour : le mythe des androgynes