Inspiration voeux : une des plus belles déclarations d’amour

Il y a quelques semaines, je vous parlais des cérémonies de renouvellement de vœux, que je trouve si émouvantes. Laissez-moi partager avec vous, un des plus beaux exemples de re-déclaration d’amour.

Je vous préviens, cette déclaration fait presque 70 pages ! Il s’agit de la magnifique Lettre à D. d’André Gorz.

Voeux mariage

D. c’est Dorine, la femme qui partage sa vie. Au moment où il rédige cette ode à la femme qu’il aime depuis presque 60 ans, le philosophe et journaliste fait le bilan sur sa vie, sur leur vie. Il s’interroge en empruntant à nouveau le chemin de leur existence. A-t-il réussi à garder Dorine toujours au centre de ses attentions ? Quelles épreuves ont-ils traversées ? Qu’aurait-il pu faire de mieux pour elle ? Jamais il ne doute de sa force, à elle. L’admiration qu’il lui porte est sensible à chaque ligne tout comme la remise en cause de ce qu’il aurait pu mieux faire. Mais une chose demeure : l’amour et la conviction que la seule chose essentielle et nécessaire est d’être deux, ces deux-là.

Reprenant les mots de Georges Bataille sur la nécessité de ne pas « remettre l’existence à plus tard », André Gorz écrit ces mots simples et sublimes :

Je suis attentif à ta présence comme à nos débuts et j’aimerais te le faire sentir. Tu m’as donné toute ta vie et tout de toi ; j’aimerais pouvoir te donner tout de moi pendant le temps qu’il nous reste.
Tu viens d’avoir quatre-vingt-deux ans. Tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t’aime plus que jamais. Récemment je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois et je porte de nouveau en moi un vide dévorant que ne comble que ton corps serré contre le mien.

Je vous invite à lire cette déclaration dans son intégralité, un amour de presque 60 ans mérite bien un tel hommage. Dans les mots de cet homme, vous trouverez, j’en suis sûre, une source d’inspiration pour rédiger vos vœux. Et à travers cette déclaration vous suivrez également le cheminement intellectuel et politique de ce couple qui a traversé la deuxième moitié du XXème siècle !

André Gorz, Lettre à D. Histoire d’un amour, Editions Galilée, 2006

NB : André Gorz est décédé en 2007, un an après sa Lettre à D.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *