Faut-il répéter son discours ?

De l’art de préparer son discours

répéter son discours
© Jelleke Vanooteghem

Je reviens ici sur une question qui est très souvent abordée dans mes échanges avec les personnes qui prennent la parole pendant la cérémonie. Ainsi tout comme la question de l’improvisation ou non le jour J, celle demandant s’il faut répéter son discours est, elle aussi, régulière.

Alors au risque de passer pour une personne psychorigide (ce que j’assume !), je dirais oui. Trois fois oui !

Pour gérer l’émotion

Même les personnes les plus à l’aise en public sont des petits êtres sensibles, alors je ne vous parle pas des plus timides ou émotifs. Et même si je dis souvent que j’aime les moments où les carapaces craquent, je pense aussi qu’il est important d’arriver à prononcer son discours jusqu’à la fin. Enfin, c’est là mon humble avis.

répéter son discours
© I’m Priscilla

J’ai le souvenir d’une première répétition l’année dernière où la témoin n’a pas pu lire plus de deux lignes tant elle était émue. Nous avons donc travaillé ensemble pour lui faire répéter son discours. Le jour du mariage elle a pu le lire de A à Z. L’émotion était toujours là, seulement elle ne l’empêchait plus de parler. Sa voix a tremblé, elle a parfois dû reprendre sa respiration mais elle a tenu. Et elle était très fière !

répéter son discours
© Brooke Cagle

Pour confronter son texte écrit à l’oral

Vous connaissez Flaubert et son gueuloir ?

répéter son discours
© Jason Rosewell

Sans aller jusqu’à vous proposer de gueuler votre discours, je vous invite à le dire, à le prononcer à voix haute. Il arrive que de très belles phrases à l’écrit s’empêtrent à l’oral. Elles sont parfois trop longues, trop alambiquées. D’autres fois c’est une question de vocabulaire, ou alors on a écrit des choses qu’on ne sera pas sûr.e d’assumer à l’oral. Que ce soit une blague ou au contraire un sentiment dévoilé.

Vraiment, essayez et vous verrez. Prononcer votre discours à voix haute, vous aidera à le rendre plus fluide ! Vous me direz merci !

Pour se détacher du texte écrit

Ça peut paraître étonnant, mais plus on a travaillé et répété son texte, plus on peut s’en libérer. En effet, en ayant réentendu et repris votre discours vous aurez naturellement mis en valeur les points importants. Ils ressortiront aisément le jour J.

répéter son discours
© Samuel Henry

Vous oserez alors plus facilement lever les yeux de votre feuille. Et ainsi vous profiterez des réactions de l’assemblée et pourrez même jouer avec elles. Assuré de vos mots, rien ne vous empêchera d’improviser un peu, de rebondir sur un rire, un regard, une larme. Et donner ainsi encore plus de force à votre propos, croyez-moi.

répéter son discours
© Priscilla du Preez

Alors, convaincus ? Pour ou contre répéter son discours ?

Quelle est la valeur d’une cérémonie laïque ?

La cérémonie laïque : à quoi ça sert ?

valeur d'une cérémonie laïque
© Tom Pumford

Vaste question que celle de l’utilité et de la valeur d’une cérémonie laïque. Je dirais bien que ça ne sert à rien ! Et que c’est pour ça que c’est bien. Que c’est beau. Que c’est fort. *

La seule valeur de la cérémonie est symbolique. C’est là aussi la marque de son intensité. A la mairie, on touche à la valeur légale, lors d’une cérémonie religieuse, c’est la reconnaissance de l’union devant son dieu et selon ses règles qui prévaut. Lors d’une cérémonie laïque, on change de cadre ; et de règles.

La symbolique de la cérémonie laïque

Parler de la symbolique de la cérémonie, c’est revenir à la symbolique du mariage mais de ce mariage-là. Celui qui unit ces deux personnes-là, à ce moment précis. C’est mettre en lumière ce qui a convaincu ces deux êtres de passer le pas.

valeur d'une cérémonie laïque
© Carly Rae Hobbins

Si l’on ne parle pas ici de valeur légale ou religieuse, la valeur d’une cérémonie laïque rejoint celle des autres formes. Elle souligne et symbolise l’union et l’engagement que chacun.e prend envers l’autre. Cela peut se manifester par des actes symboliques comme les rituels mais aussi simplement à travers les mots. Ceux prononcés au moment des vœux ou de l’échange des alliances.

Le partage de ses propres valeurs

valeur d'une cérémonie laïque
© Redd Angelo

Lors d’une cérémonie d’engagement on s’engage avec la personne qu’on aime, on échange des symboles mais on dit aussi beaucoup de soi et de son couple. C’est, selon moi, ce qui fait la grande valeur d’une cérémonie laïque, ce qui en fait un moment si particulier.

La cérémonie permet bien sûr de clamer haut et fort son amour pour sa moitié. Mais c’est aussi l’occasion de mettre en lumière les choses qui nous touchent, les valeurs qui nous tiennent à cœur. Comme le partage, l’amour qu’on porte aux siens, ou l’importance de respecter les croyances de chacun. J’ai, par exemple, beaucoup de mariés qui tiennent à rendre hommage à plusieurs religions, à différentes manières de vivre sa foi lors de leur cérémonie de mariage.

On n’a pas si souvent l’occasion de pouvoir dire à tous ses proches : je suis cette personne, nous sommes ce couple et voilà ce qui fonde notre union et notre famille. Profitez-en !

Un sacré créé par l’assemblée des gens qu’on aime

Pour moi le sacré n’est pas à chercher seulement du côté du religieux ou du spirituel. Il peut être simplement porté par le fait de réunir ceux qui comptent. Et ceux pour qui vous comptez.

valeur d'une cérémonie laïque
© Tom Pumford

Leur seule présence crée cette atmosphère sacrée et donne sa valeur à la cérémonie. Chacun et chacune, par sa présence, atteste de l’union de deux êtres qui se marient ce jour-là. Chacun est partie prenante et témoigne des engagements qui sont pris ce jour-là. Le sacré se cache aussi ici selon moi.

Et vous, quelle valeur attribuez-vous à la cérémonie laïque ?

 

* Mon prof de philo de prépa n’en disait pas moins au sujet de la philo, et j’adorais cette réponse !

Benoît et Matthieu : mariage aux Andéols

De l’amour, des amis et des vacances

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Il est des décors hollywoodiens peuplés de personnages beaux à se damner et dotés d’un humour scandaleusement efficace. Je vous présente Benoît et Matthieu et leur mariage aux Andéols ! C’était en juin dernier dans ce superbe domaine.

Ces deux-là ne sont pas à un mariage près. Ils ont déjà embarqué une vingtaine de copains à Las Vegas l’année dernière pour se faire marier par Elvis Presley. En mai c’est à la mairie qu’ils ont signé. Et finalement c’est fin juin qu’ils ont échangé leurs alliances et organisé une énorme fête pour leur troisième et dernier mariage ensemble. À moins qu’ils y prennent goût et renouvellent l’expérience l’année prochaine, qui sait !

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Des idées à la pelle

S’il y a une chose dont Matthieu et Benoît ne manquent pas, c’est d’idées. Ni d’enthousiasme ! Nos échanges ont été vraiment riches. Les options étaient toutes envisagées et potentiellement détournées. On a laissé plusieurs idées en chemin évidemment, mais aucune n’a été ignorée. On a abandonné l’idée de faire arriver les mariés en barque le long du plan d’eau ( ! ) mais gardé le jeu sur « si quelqu’un veut s’opposer à cette union ».

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

On a étudié de près les rituels autour de l’écrit pour finalement laisser seulement la place aux discours. On a ri aussi, beaucoup !

Je crois que c’est une des choses que j’ai préférées dans la préparation de cette cérémonie : c’était ce mélange de solennel, de sérieux, de folie et d’humour. Comme leur couple et les personnes qu’ils sont.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Le lieu parfait

Ce mariage c’était l’occasion de réunir tous ceux qu’ils aiment, de passer du temps avec eux et de leur offrir un cadre de rêve pour rêver, se balader et faire la fête. Ce n’est donc pas une seule soirée de fête que les mariés se sont offerte, mais un grand week-end de mariage aux Andéols avec les amis et la famille. La cérémonie a été programmée à 18h30 le samedi, afin que chacun ait le temps d’arriver, de s’installer et de profiter des joies du domaine.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Provence oblige, cette heure un peu plus tardive que la moyenne permettait également de profiter d’une température un peu plus clémente en ce début d’été.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

De l’absurde, des calembours et de l’émotion

Si les mariés avaient mis la barre très haute avec le cadre splendide du domaine, leurs proches ont tenu le niveau avec leurs discours. Mention spéciale à la sœur de Benoît qui s’est imposé l’exercice du calembour pour son discours. Stéphane de Groodt n’aurait pas renié son discours. C’était drôle, fin et très bien construit.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Les témoins, eux, se sont présentés en critiquant l’équipe des témoins et en regrettant de ne pas avoir pu dire non à leur mission ! Leur ironie mordante a également été ponctuée par un moment d’émotion intense, l’un d’eux n’arrivant pas à retenir ses larmes pour son discours. Toutes les blagues du monde n’enlèvent jamais la magie du moment.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Tous les intervenants ont su être drôles, solennels, touchants et ont créé une très belle dynamique pour la cérémonie. C’était déjà sensible dans les échanges que nous avons pu avoir lors de la préparation, c’est devenu évident le jour de la cérémonie. De même pour les officiants qui se sont parfaitement approprié l’exercice aussi bien dans l’écriture de leurs parties que dans la célébration le jour J.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

 

Trois idées dont s’inspirer

Créer un duo d’officiants

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

On ne pense pas toujours à donner le rôle d’officiants en duo car on a souvent en tête l’image d’une personne seule et solennelle qui déclare les époux unis par le lien du mariage. Mais lorsqu’on confie la cérémonie à son entourage, je trouve que c’est toujours une bonne idée d’avoir deux officiants. D’abord, comme ici pour le mariage de Matthieu et Benoît, parce que ça permet de donner une place aux proches de chacun des mariés. Ensuite parce que c’est du travail de préparer une cérémonie, même lorsqu’on est guidé par un professionnel, et à deux on se partage les tâches. Et enfin, parce qu’en duo, on se relaie, on se répartit les rôles, on crée un personnage à deux têtes qui enrichit encore plus la cérémonie. Surtout quand l’alchimie fonctionne aussi bien qu’entre ces deux-là !

La traduction loufoque

Quelques anciens collègues allemands étaient invités et les mariés voulaient absolument qu’ils ne soient pas mis à l’écart. On a envisagé plusieurs options de traduction et c’est finalement la plus drôle qui a été choisie. Ce sont Benoît et Matthieu qui ont écrit les passages en allemand. Ayant voulu se garder la surprise sur le contenu de la cérémonie, ils ont inventé la teneur des interventions. Ils en ont profité pour faire dire des horreurs sur leurs parents, eux-mêmes et la longueur de la cérémonie à Pierre-Antoine, leur officiant chargé de la traduction.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

C’était un peu comme l’officiant fou qui se permettrait des apartés avec une toute petite partie de l’assemblée ! Bon, les Allemands n’ont peut-être pas compris tous les discours, mais ils savaient qu’à chaque fois que l’officiant parlait dans leur langue, ils risquaient un fou rire !

Jouer avec le « si quelqu’un veut s’opposer à cette union »

On en avait parlé, on a étudié la question, évoqué plusieurs idées et, là aussi, on a choisi l’option cocasse ! Alors que le ton était redevenu sérieux, Laetitia, l’officiante a pris le temps de demander officiellement si quelqu’un s’opposait à cette union. Et les témoins se sont empressés de se manifester !

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Là encore l’idée du duo fonctionne bien car Pierre-Antoine a alors joué le raisonneur et recentré la cérémonie. Mais c’était drôle, original et ça a donné une touché légère avant le moment solennel des consentements et l’échange des alliances.

Et la photo bonus car j’adore les pancartes !!

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Et pour voir le travail © Pierre Atelier, c’est ici !