Ma saison commence cette semaine !!

Hâte, hâte, hâte

Le rythme s’accélère cette semaine car je m’apprête à célébrer ma première cérémonie de la saison ! J’aurai le plaisir et l’honneur de marier Stacy et Geoffroy le samedi 3 juin ! C’est tout prêt et c’est encore un peu loin alors on fignole ! Derniers instants de préparation de cérémonie laïque.

préparation de cérémonie laïque

Les mariages de juin

Et ensuite, j’enchaîne ! En juin c’est cinq couples que j’ai le plaisir d’accompagner dans la création de leur cérémonie laïque. Je vous parlerai d’eux bientôt. Oui, je vous en raconterai un peu plus sur tous mes mariés de juin. Pour le moment je préserve leur anonymat et je garde pour moi leurs envies, leurs idées et les surprises qu’on leur réserve !

préparation de cérémonie laïque

Ce que je peux d’ores et déjà vous dire c’est que chacun de ces couples est unique. Je suis vraiment contente de travailler avec des personnes qui viennent d’univers différents, de lieux différents, de classes différentes. Ils ont tous les âges, des parcours de vie variés, des histoires particulières. A chaque fois j’apprends des choses, je me remets en question, je m’adapte et j’adore ça !

Et ça continue les mois suivants, mais ça je vous en parlerai plus tard…

De l’écriture au jour J

C’est assez fou d’arriver enfin à ce qu’on prépare depuis des mois. Nous finalisons les derniers détails, validons cette musique sur laquelle on hésitait, relisons les vœux que chacun a écrit.

Tout prend forme ! Le ballet des interventions se concrétise, les discours sont rodés, je suis sûre que beaucoup répètent dans leur coin. Certains tiennent à apprendre leurs textes par cœur, d’autres sont rassurés en apprenant qu’ils peuvent garder leurs notes avec eux. Il y a les indécis qui hésitent encore sur leur intervention dans la cérémonie, les retardataires et ceux qui ont écrit leur discours depuis des mois.

préparation de cérémonie laïque

Dans la préparation de cérémonie laïque, on ne croise pas seulement un couple mais aussi nombre de ceux qui les entourent. On les découvre sous d’autres angles, on apprend encore mille choses et on cisèle ainsi les derniers mots.

préparation de cérémonie laïque

 

A suivre …

préparation de cérémonie laïque

 

Edgar Morin « Amour, Poésie, Sagesse »

Une philosophie de l’amour

L’avantage de Facebook c’est qu’on y trouve aussi bien des chatons mignons, que des perles de poésie. Grâce à une de mes copines de l’ENS, je suis tombée sur une de ces perles : une conférence d’Edgar Morin de fin 2013.

amour, sagesse, poésie

Le philosophe était invité à l’Université permanente de l’Université de Nantes pour une conférence intitulée : « Amour, Poésie, Sagesse ». Vaste programme ! Et comme c’est Edgar Morin qui parle, on se régale l’esprit quand on parle amour et philosophie.

Cet homme donne à penser, philosophie oblige ; mais il a aussi un don pour les mots. Avec lui, on pense avec beauté ! Voilà donc ma sélection subjective des beaux moments de cette conférence !

« L’amour est toujours le beau risque à courir »

L’amour nous dit Morin appartient à l’homo sapiens demens. Oui, pour le philosophe, il faut ajouter le terme demens à la dénomination de l’homme, car la folie est autant le propre de l’homme que la raison.

Et l’amour se situe du côté de la passion, tout en ayant besoin de la « veilleuse de la rationalité » pour ne pas sombrer dans le délire.

amour, poésie, sagesse

C’est parce que l’amour tient de la passion plus que de la raison qu’il est « le beau risque à prendre ». Si la raison seule guidait, elle listerait toutes les options négatives : l’autre peut décéder, arrêter de m’aimer, aimer quelqu’un d’autre. Tant de possibilités qui rationnellement pourraient empêcher l’amour. Mais la folie prend le pari et tente ce « beau risque » !

La force du baiser

Dans cette conférence, Morin s’attarde sur le visage et particulièrement de la bouche. Selon lui, la bouche est un « organe absolument polyvalent » qui peut aussi bien nous permettre de manger, de respirer, de sourire que de donner un baiser.

amour, poésie, sagesse

Le baiser sur la bouche, c’est « la rencontre de deux chairs », en tant que prélude érotique voire sexuel entre deux corps. Cependant, le souffle porte aussi en lui un aspect mystique. Il est souvent associé à l’âme. Embrasser quelqu’un sur la bouche, c’est également échanger deux souffles. Symboliquement, c’est alors la rencontre de deux âmes. Le baiser possède cette force duelle de représenter à la fois l’union de deux corps et de deux âmes.

Vous n’embrasserez plus jamais de la même manière !

La sagesse comme ouverture sur l’autre

Tout le discours de Morin laisse entendre ce qu’il précisera à la fin de sa conférence. La sagesse ne pourrait pas se limiter à une vie trop raisonnable, on ferait attention à tout, et on n’aurait aucun sentiment. La sagesse est une « veilleuse de la raison », mais rien ne se fait sans passion.

Au-delà de l’amour amoureux, Morin enjoint à l’humanisme et à la prise en compte de l’autre. Notamment pour limiter la violence. L’autre, les autres nous sont étrangers, et pourtant ils sont emportés, comme chacun d’entre nous, dans l’aventure humaine. Le philosophe conclut ainsi : « Nous vivons dans l’incertain, la sagesse c’est d’affronter l’incertitude et être capable de comprendre autrui. Voilà les ingrédients d’une sagesse actuelle contemporaine. »

amours, sagesse, poésie

Le beau risque de l’amour se court même dans son rapport aux autres, pas seulement dans le rapport amoureux. Le beau risque de l’amour c’est aussi celui de tenter de comprendre et d’accepter l’autre dans son altérité à nous. Belle leçon d’humanité monsieur Morin. Merci beaucoup !

NB : toutes les citations sont tirées de la conférence d’Edgar Morin « Amour, poésie, sagesse » à l’Université permanente de l’Université de Nantes, le 12 décembre 2013.

Prix Zankyou International Wedding Awards 2017

Les bonnes nouvelles de la semaine

Cette semaine a vraiment bien commencé dans la vie pourunecérémonienne !

Mardi matin : Facebook

bonnes nouvellesD’abord, la barre des 500 fans sur Facebook a été dépassée mardi et ça c’est une super nouvelle !

Je me réjouis de voir les gens suivre les aventures et les articles que je partage avec vous ! Il semblerait que le mix de jolies citations, vidéos et pensées diverses vous plaise. Tant mieux, je vais donc continuer dans cette lignée !

Mercredi matin : Zankyou

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, j’ai reçu hier un mail très sympa de Zankyou qui commençait ainsi : « Je souhaitais vous annoncer personnellement que vous venez de remporter le prix ZIWA 2017 – Zankyou International Wedding Awards – catégorie OFFICIANT DE CÉRÉMONIE de votre région. FÉLICITATIONS !  »

bonnes nouvelles

 

Bon le nom est déjà drôle, on reçoit pas un prix ZIVA tous les jours ! Mais au-delà de ça c’est une jolie reconnaissance car le prix est décerné suite à un vote des  professionnels du secteur, des blogueurs et des mariés. Ce sont donc à la fois les collègues et les clients qui m’ont permis de recevoir ce prix. J’en suis ravie ! Et un peu fière aussi !

Alors merci beaucoup à tous pour votre soutien. Des bonnes nouvelles comme celles de cette semaine, ça donne envie de continuer et de faire toujours mieux ! Et qui sait le festival des bonnes nouvelles va peut-être continuer aujourd’hui !

Demandes en mariage : oui mais quand ?

Les pics de demande en mariage

saint valentin

La Saint Valentin approche et avec elle un pic de demandes en mariage ! Et oui, les langues et les cœurs se délient le 14 février. Ce serait la meilleure date pour faire sa demande selon 12% des gens. 23% des femmes placent même la Saint Valentin en pole position !

Le meilleur moment pour une demande en mariage

Attention, la Saint Valentin n’est pas la seule date prépondérante pour les demandes ! En effet, dans un sondage réalisé par le site Chillisauce, plus de 70% des répondants considèrent que le meilleur moment c’est pendant les fêtes de fin d’année. On constate même une grosse préférence pour le réveillon de Noël (31% des répondants), suivi du réveillon du nouvel an (19%).

saint valentinLa tendance est tellement forte que Slate.fr en a fait un article. Je vous laisse lire l’article qui est très bien. Mais en résumé on serait face à un combiné de raisons à la fois existentielles et pratiques.

La période de Noël est le moment où on retrouve sa famille, l’occasion parfaite pour annoncer une bonne nouvelle en face ! Mais en décembre, on fait également le bilan de son année. C’est alors l’occasion de prendre des décisions sur sa vie et sur son couple.

Cela explique alors pourquoi cette période cumule à la fois un pic de de demandes en mariage mais aussi (moins fun) de séparations !

Des attentes différentes entre les hommes et les femmes

En moyenne, on constate toujours un gros succès de la période de Noël, certes. Mais revenons sur ces 23% de femmes (vs 12% des hommes) qui pensent que la Saint Valentin est le bon moment pour une demande en mariage. Pour le réveillon de Noël la tendance s’inverse, ce sont 33% des hommes qui plébiscitent cette date, contre 23% des femmes. Serait-ce comme je l’ai entendu chez une copine parce que les femmes considèrent qu’une demande en mariage ne remplace pas un cadeau de Noël, alors que les hommes pensent faire d’une pierre deux coups !

Et vous ?

saint valentin

Ce sondage Chillisauce m’a donné à penser. Je me demande si les périodes considérées comme les meilleures pour une demande en mariage sont effectivement celles où les demandes ont lieu. Par conséquent, il me reste une question pour finir cet article ! Et vous, quand a eu lieu la demande ?

Participez au questionnaire et partagez votre demande en mariage ! Je vous raconte les résultats au plus vite !

Et vous quelle demande de mariage avez-vous vécu ?

Mes bonnes résolutions pour 2017

Bilan 2016 et objectif 2017

Bon OK, on est déjà fin janvier alors vite je me dépêche !

résolutions 2017

En 2016, je m’étais donné plein d’objectifs

Pour n’en citer que quelques-uns, je voulais :

  • Perdre 10 kg
  • Aller au sport 4 fois par semaine (cela va généralement avec le premier point !)
  • Devenir une super-entrepreneuse
  • Célébrer plein de beaux mariages
  • Ne pas devenir une asociale, rapport à mon nouveau travail majoritairement basé à mon domicile
  • Devenir la meilleure amie des blogueuses mariages
  • Et tant d’autres choses !

Maintenant 2016 est derrière moi

Désormais je constate que :

  • J’ai pris 1kg
  • Je ne sais pas si je suis une super-entrepreneuse mais être entrepreneuse c’est super !
  • Oui j’ai célébré de beaux mariages et j’y ai en prime fait de belles rencontres.
  • Ma vie sociale a été particulièrement riche, me faisant parfois aspirer à une soirée marmotte.
  • Je n’ai contacté qu’un duo de blogueuses mariage !

Mais j’ai aussi :

  • résolutions 2017Pu tellement compter sur mes ami.e.s. On ne crée jamais sa boite toute seule et je l’ai constaté et approuvé !
  • Rencontré des supers collègues entrepreneurs !
  • Monté un projet vidéo avec les copains. J’ai la joie de le partager actuellement avec vous sur les réseaux sociaux et sur le site.
  • Visité des châteaux et des domaines splendides et même lancé quelques partenariats.
  • Appris ce que ça veut dire « monter sa boite » et que le sujet n’est pas tant de la monter mais ce qui se passe après.
  • Accompli quelques missions d’écrivain public pour les particuliers et les entreprises et découvert que c’est un peu le même métier que celui d’officiant : je mets des mots sur les idées !
  • Appris à me laisser personnellement un peu tranquille.

Ma principale résolution de 2017 !

En 2017 je vais tenter de respecter ce précepte beaucoup entendu en 2016 : « Foutez-vous la paix ! »*

résolutions 2017

Mais tant qu’à faire je voudrais aussi :

  • Perdre 11kg et aller au sport quatre fois par semaine.
  • Célébrer encore plus de jolis mariages.
  • Savoir enfin ce que veut dire l’expression « lâcher prise ».
  • Être un peu plus dispo pour mes ami.e.s et ma famille.
  • Et aussi tant d’autres choses, on ne se refait pas !

résolutions 2017

Et vous quelles sont vos bonnes résolutions ?

 

 

* D’ailleurs Fabrice Midal en a même fait un livre, lequel est sur ma liste d’ouvrages à découvrir.

Histoires d’amours : Socrate et Alcibiade

Le couple Socrate et Alcibiade

Qui sont-ils ?

Nous sommes en Grèce, dans l’Athènes du Ve siècle avant JC. Socrate est l’empêcheur de tourner en rond de service. Il arpente la ville et questionne sans cesse ses contemporains. Son but est de les pousser à réfléchir à ce qu’ils disent (vaste projet !). Il y traque le faux ainsi que les idées reçues acceptées toutes crues !

Socrate et AlcibiadeEn somme, Socrate pousse les gens à réfléchir sur le vrai sens des choses. D’après ce qu’on en sait, Socrate n’est pas franchement un bel homme, ni quelqu’un qui fait attention à son apparence. Je ne saurais pas dire quel âge il a mais il est beaucoup plus vieux qu’Alcibiade. Ce dernier est un jeune homme intelligent et ambitieux, il sera général mais peut également aspirer à la politique.

Tout sépare le bel Alcibiade et l’étonnant Socrate avec sa tête de satyre. Et pourtant…

Comment ils s’aiment ?

Pourtant une attraction mutuelle lie les deux hommes. On en prend pleinement conscience dans le Banquet mais Platon l’évoque aussi dans plusieurs autres dialogues.

Socrate ne cache pas son amour pour Alcibiade. Il se dit d’ailleurs amoureux de lui comme de la philosophie. Il le suit, l’observe, cherche sa compagnie. Alcibiade est loin d’être insensible à cet homme étrange. Ils sont mutuellement fascinés par l’autre, Alcibiade avoue même dans le Banquet avoir désiré Socrate.

 socrate-et-alcibiade

Amusez-vous à lire ou à relire ce passage (217a-219e), où Alcibiade, certes ivre mais honnête, raconte ses tentatives. Cela sonne comme un écho très contemporain. Alcibiade tente tout ! Il lui propose de faire du sport ensemble, puis il l’invite à dîner en tête à tête, il l’invite même à rester dormir chez lui et partage son lit, en vain ! Il se donne du mal notre Alcibiade, mais Socrate reste chaste même s’il est séduit par le jeune soldat si beau et au si bel esprit. Le récit d’Alcibiade dans le Banquet est un cri de désir pour ce personnage qui le fascine.

Pourquoi c’est une belle histoire ?

Socrate et Alcibiade c’est un amour chargé d’admiration, de fascination, de désir. Les deux hommes passent du temps ensemble, s’enrichissent mutuellement, souffrent quand ils sont séparés. Alcibiade se dit même « asservi » à Socrate, il en parle comme d’un poison. Plus précisément, en grec, il parle de Socrate comme d’un « pharmakon », le mot signifie aussi bien le poison que le remède. Jolie métaphore de l’ambivalence du lien qui unit Alcibiade à Socrate !

Rien de sexuel ne les unit* ou peut-être que si mais au fond peu importe. En allant au-delà de la simple relation éraste-éromène**, Socrate et Alcibiade constituent un couple mythique. En effet, leur lien dépasse le mode de relation communément admis entre deux hommes dans la Grèce antique. Leur relation, acceptable voire encouragée le temps de l’adolescence d’Alcibiade, devient ensuite un sujet de moquerie envers Socrate. Il aurait dû se désintéresser du jeune homme devenu adulte. Et il n’en fut rien. En ça, leur relation dérangeait.

Les deux hommes forment un couple où les contraires s’attirent et se complètent : le bel Alcibiade et le laid Socrate, le jeune soldat et le vieux philosophe, l’apprenti ambitieux et le sage peu inquiet de sa réputation dans la cité. Leur histoire d’amour court à travers les dialogues de Platon et revient comme des vagues pour nous dire que oui ce Socrate, philosophe amoureux des Idées, s’est aussi dit amoureux d’un homme et en a été aimé jalousement !

*en tout cas pas d’après les témoignages des témoins contemporains, comme le dit JC. Bologne dans Histoire du couple.
** Bologne nous rappelle dans Histoire du couple qu’il était courant dans la Grèce antique qu’un homme adulte accompli (entre 25 et 30 ans), l’éraste, prenne en charge l’éducation et l’initiation d’un jeune adolescent, l’éromène. Cette relation pleinement encouragée devait prendre fin une fois l’adolescent devenu adulte. Les amours homosexuelles entre deux hommes adultes étaient, elle, moquées et sévèrement critiquées.

Rencontres : un projet vidéo

Genèse du projet ‘Rencontres’ avec G L’IMAGE

Là où tout a commencé

Une de mes copines vit dans une jolie maisonnette qui donne sur un jardin. Elle y a organisé cet été quelques sessions bronzette avec ses amies. C’est là que j’ai eu l’occasion de rencontrer Valérie, dont je vous parlerai bientôt, et Géraldine dont je vous parle maintenant !

Géraldine fait plein de choses, des photos, des vidéos, etc. et elle était enthousiasmée par le projet Pour une cérémonie. Elle m’a rapidement proposé de créer quelque chose ensemble. De fil en aiguille, ou plutôt de rendez-vous bronzage en barbecues au soleil, on a décidé d’organiser une séance photo-vidéo autour du thème « Rencontres » !

Le projet, nos envies

On avait envie de rendre hommage à la diversité des couples que je suis amenée à rencontrer. Aucun des couples n’est le même, aucun n’a la même histoire, mais tous se sont d’abord rencontrés. C’est ça notre point de départ !

Avec Géraldine, on a donc pensé quelques saynètes et construit des univers variés pour répondre à ce mot « Rencontres ». On a voulu avoir toujours le même point de départ. Une fois la théorie validée, on a réuni nos dix acteurs – d’un jour ou de toujours – pour donner vie à ce qu’on avait imaginé ! On est plutôt fières de ce premier essai et on a très envie de recommencer l’été prochain ! La première rencontre sera en ligne le 4 janvier, mais en attendant voilà le making of de notre journée de tournage :

Encore un grand merci à Florence, Thomas, Francesca, Sébastien, Caroline, Alex, Morgane, Junior, Diane et Maxence !

Six arguments pour se marier en hiver

Mariage hivernal, pourquoi c’est une bonne idée !

60% des mariages ont lieu entre début mai et fin septembre*, les futurs mariés privilégient ainsi les journées plus longues et la grande probabilité d’avoir du beau temps pour ce jour mémorable. Certes, mais imaginez un mariage enneigé avec des invités dans leurs plus beaux atours hivernaux ! Voilà six bonnes raisons pour se marier en hiver !

se marier en hiver
Designed by Freepik

Atmosphère cosy de rigueur

se marier en hiverSortez les bougies et les guirlandes lumineuses !

Déposez des grands plaids dans un jardin d’hiver. Installez une ambiance cocooning et glamour autour d’un feu de cheminée ! Il fera froid dehors, créez une atmosphère chaleureuse pour vos invités. En plus, tout le monde est plus beau à la lumière d’une chandelle !

 

Vous pouvez jouer avec les accessoires

Toque, cape et manchon pour mesdames ; manteaux élégants, écharpes soyeuses et chapeaux chauds pour messieurs. C’est le moment de sortir tous ces accessoires qui vous donneront un style fou tout en vous protégeant du froid. Bon évitez juste les moonboots pour garder une allure élégante !

Le luxe d’avoir le choix

Se marier en hiverNe nous mentons pas, l’avantage de se marier en hiver c’est que la demande est beaucoup plus faible pour bon nombre de prestations. C’est le moment de négocier ! À vous le super domaine à un prix défiant toute concurrence ! Et que dire du photographe, du DJ ou de l’officiant de cérémonie laïque de vos rêves ? Ces prestataires débordés en été, seront beaucoup plus disponibles l’hiver venu.

Créer LE moment de fête dans une période morose

En hiver, on trouve le temps long, on a parfois un peu le blues ; quoi de mieux alors que de préparer un moment heureux ! Vos témoins, comme vous, aurez de quoi occuper les loooongues soirées d’hiver et tous vos invités auront un but lumineux dans cet océan de froid et de journées trop courtes !

Des photos souvenirs pas comme les autres !

se marier en hiver
Designed by Teksomolika / Freepik

Vous pourrez jongler entre intérieur et extérieur pour vos photos et varier les ambiances. Profitez aussi de la lumière d’hiver au soleil couchant pour créer des clichés parfaits. L’avantage est hiver c’est que le soleil se couche tôt, ensuite vous pourrez vous consacrer pleinement à la fête.

Et si par hasard il neige, vous pourrez vous en donner à cœur joie avec les flocons et pourquoi pas une bataille de boules de neige géante !

Vous aurez une excuse toute trouvée pour partir en vacances au soleil l’hiver

L’année prochaine et toutes les suivantes, votre anniversaire de mariage aura lieu en hiver. Une bonne raison pour passer un moment rien qu’à deux au soleil et se remémorer les beaux souvenirs de cette journée !

se marier en hiver

*selon l'INSEE

Préparer une cérémonie laïque : pourquoi on se marie ?

Pourquoi vous mariez-vous ?

C’est une des premières questions que je pose aux couples que je rencontre pour préparer leur cérémonie laïque. Question bête ? Pas sûr ! Enfin j’espère !

La question à 1 000€

pour une cérémonie première questionPour moi derrière cette question simple s’en cachent plein d’autres.  Mais je préfère rester vague dans l’interrogation car les réponses que les personnes m’apportent m’éclairent sur leurs parce que profonds.

Il y a des réponses liées au temps qui passe, des réponses liées au caractère légal du mariage, au fait de porter le même nom ou de se protéger mutuellement, des réponses ultra-romantiques, des réponses qui méritent d’être approfondies, tellement de réponses !

C’est une des premières choses personnelles que les couples me confient et c’est à partir de ça que je commence à modeler la cérémonie laïque. J’aime beaucoup poser cette question car régulièrement elle déstabilise un peu mes interlocuteurs : on a peu l’habitude d’interroger les évidences, pourtant je trouve ça toujours très intéressant !

Faut-il demander pourquoi on se marie ?

Mais dernièrement, j’ai eu un doute. Je lisais L’alternative de Kierkegaard où le narrateur Wilhelm écrit une longue lettre à un de ces amis. Il évoque à un moment un des jeux préférés de ce fameux ami : demander aux gens pourquoi ils se sont mariés et les pousser à donner de ‘mauvaises’ raisons, par exemple pour ne pas être seul, pour avoir une descendance, voire… pour se forger le caractère ! Si Wilhelm est d’accord avec son ami pour se moquer de ceux qui expliquent leur mariage avec de si mauvais arguments c’est pour lui, surtout parce « que le mariage (…) ne saurait avoir de ‘pourquoi’ d’ordre fini ».

Et là, je me suis dit mince… Certes, je peux tout à fait agir sans avoir l’accord de Wilhelm/Kierkegaard, mais j’ai eu un doute sur ma démarche. Est-ce que j’étais dans le faux en posant cette question ? Est-ce qu’à demander les raisons du mariage, je laissais entendre qu’il y aurait de bonnes et de mauvaises raisons. Est-ce que demander pourquoi c’est dénaturer un peu l’engagement que les couples prennent ?

Et en vrai, je ne pense pas.

De quel Pourquoi on parle ?

Le reproche que fait Wilhelm/Kierkegaard aux ‘mauvaises’ raisons de se marier est lié au fait que ces raisons se limitent à un moment de l’union. Par exemple la solitude est certes contrée par la naissance d’enfants, mais ceux-ci quitteront un jour le foyer. Pour Wilhelm, il faut dépasser l’immédiateté et l’extériorité pour se concentrer sur l’union en elle-même. Eh bien, c’est ça que je cherche avec ma question rituelle. Je veux connaître les raisons intérieures à l’union et à la manière dont chaque membre du couple s’y retrouve. Je veux comprendre pourquoi c’est maintenant, avec cette personne, dans cette ville, dans cette famille. Je veux simplement comprendre et faire comprendre en quoi ce choix est une évidence, mais n’en reste pas moins un choix.

Car «le mariage recèle une multitude de pourquoi que la vie révèle dans toute sa bénédiction» et cette multitude de pourquoi vient simplement confirmer l’union et le choix de se marier.

PS : pour en savoir plus sur L’alternative, allez donc voir ma revue de littérature sur le sujet !