Garder des surprises pour la cérémonie laïque

Relire la cérémonie ou ne pas la relire ?

Telle est la question ! Et pourtant, je ne me la posais pas du tout lors des premières cérémonies que j’ai organisées. Mes mariés me disaient tous qu’ils préféraient se garder des surprises pour la cérémonie laïque. Souvent même, ils voulaient en savoir le moins possible sur le contenu.

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Matheus Ferrero

Puis j’ai discuté avec des consœurs et avec des clients, et alors j’ai compris que cette idée n’était pas une évidence pour tout le monde. Je saisis donc l’occasion aujourd’hui de vous expliquer mon évidence !

Cérémonie surprise quèsaco ?

Je vous rassure tout de suite, je milite pour les surprises millimétrées et personnalisées ! Et étant donné qu’on prépare la cérémonie avec les mariés à travers plusieurs rendez-vous, il y a quand même beaucoup de choses qui sont déjà validées avec eux. Et donc connues de leur côté. Je pense ainsi au déroulé général, aux musiques et à l’enchaînement des engagements.

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Annie Spratt

Mais j’avoue que j’aime bien leur réserver des parts d’inconnu. Par exemple, je n’envoie jamais les discours des intervenants aux mariés. Ça c’est mon point de base !

Ensuite si je peux ne pas leur dévoiler l’ordre des interventions, je suis ravie.

Et si j’arrive à ajouter un discours, une lecture, une chanson supplémentaire, c’est un plaisir. Souvent cette idée m’est soufflée par l’un des mariés voulant surprendre l’autre ou par les proches avec qui je prépare la cérémonie.

Et parfois simplement je le sens. Je saisis une envie autocensurée ou une idée en l’air qui me semble cohérente avec le déroulé de la cérémonie, alors je me lance !

 

Pourquoi j’aime bien ces surprises

Quand on prépare son mariage on anticipe énormément et on prévoit tout. Ainsi, le jour de son mariage on sait presque exactement comment la journée va se dérouler. On sait ce qu’on va manger, on sait sur quelles musiques on va danser, on sait même parfois à quelle heure on va faire des photos avec ses témoins. C’est super car c’est vous qui l’avez choisi. Mais c’est vrai qu’il y a peu de place pour la découverte. Vous avez préparé pendant des mois plein de surprises pour vos invités, mais vous-mêmes en aurez peu. Ou alors des mauvaises ! Bonjour la pluie ou l’inversion de commande par le pâtissier…

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Tom the photographer

Bon, ne parlons pas de malheur ! Ce que je veux dire par là, c’est que la cérémonie laïque peut être un des rares moments de cette journée où les mariés découvrent ce qu’on a préparé pour eux en ce jour exceptionnel. Pendant ce moment symbolique, j’invite les mariés à s’abandonner à l’émotion et à profiter pleinement de ce qui se passe. A se laisser porter par ce qui se dit, les mots échangés et les yeux qui brillent. Et je me dis que cet abandon est plus facile quand on ne connait pas les phrases qui seront prononcées – à part celles des engagements et des vœux bien sûr !

Comme un pari de confiance

Garder des surprises pour la cérémonie laïque

Cette envie de garder des surprises pour la cérémonie laïque va de pair avec une certaine pression. Car si les mariés ne connaissent pas tout, si je décide d’inverser deux discours, il faut que je sois sûre que cela leur plaira. C’est une des raisons pour lesquelles je crée un lien fort avec mes mariés. C’est important pour moi qu’ils se sentent assez en confiance pour me laisser prendre certaines décisions.

C’est aussi pour cela que je souhaite bien les connaître et que je discute avec leurs proches qui m’éclairent si j’ai un doute. Après, c’est vrai que c’est un pari cette idée de surprises, mais un pari à trois car je cherche encore plus à les séduire et à les combler !

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Tom the photographer

Et vous ? Vous êtes partisans de la surprise ou de la relecture ?

Votre jour de mariage

« Alors vivez heureux pour toujours, comme des amants et des amis »

Votre jour de mariage
© Tom Pumford

Des conseils à donner aux mariés, on en a plein mais aussi aucun. En effet, que peut-on leur dire sans donner des leçons de mariage et tout en partageant l’émotion qui nous habite en ce jour si particulier. Je trouve que ce joli poème résume parfaitement tout ce que l’on peut souhaiter et recommander à deux êtres que l’on aime et qui s’aiment. Il s’appelle simplement Votre jour de mariage et tout y est ! Cet été ce sont deux des meilleures amies de la mariée qui l’ont lu non sans émotion et larmes de joies. Comme un reflet de la douceur des mots. 

Aujourd’hui est un jour dont vous vous souviendrez toujours
le plus beau dans la vie de chacun.
Vous avez commencé la journée comme deux amoureux
pour la terminer comme mari et femme.

C’est un nouveau début, un voyage qui commence,
avec des moments précieux que vous chérirez.
Et même si par moments, vous êtes en désaccord
Il est certain que le plaisir l’emportera toujours.

Bien des conseils vous ont été donnés par le passé
quand les secrets de mariage ont été révélés,
Mais vous savez que les réponses se cachent au fond de vous,
Où les liens de l’amour vrai demeurent intacts.

Alors vivez heureux pour toujours, comme des amants et des amis
Vous qui êtes là ensemble, de l’amour plein les yeux,
Vous êtes à l’aube d’une nouvelle vie, qui, pour commencer,
attend de vous entendre prononcer : “Oui, je le veux”.

Et, avec de la chance, tous vos espoirs et tous vos rêves peuvent se réaliser
Puisse la réussite trouver le chemin de vos cœurs,
Demain peut vous apporter le plus grand des bonheurs
Mais aujourd’hui est le jour où tout commence.

Votre jour de mariage, poème anonyme. 

Le rituel des voyageurs

La carte de nos voyages

Le rituel des voyageurs
© Yohann Boyer

Lors d’une cérémonie laïque il y a les rituels dont on s’inspire et les rituels que l’histoire des mariés inspire. Je demande souvent aux couples avec lesquels je travaille quel est leur rituel à eux, l’habitude qu’ils ont créée, la chose qu’ils aiment faire ensemble. Cette question me permet de mieux les connaître, c’est aussi parfois l’occasion de créer un rituel de cérémonie en écho à ce rituel de couple. Ce fut le cas avec D&J. Car eux, ce qu’ils aiment faire ensemble c’est voyager.

Ils cherchaient un rituel visuel, un rituel à faire seulement à deux, un rituel qui fasse sens pour eux. On a beaucoup échangé, analysé voire scruté de nombreuses idées puis on a décidé créer un planisphère des voyages.

La symbolique

Un couple qui se marie est un couple qui se projette dans un avenir à deux, pour une vie entière. Mais si on se marie c’est aussi parce qu’on a envie de donner sens à une histoire qui existe déjà. Une histoire qu’on veut officialiser et qui s’est construite chaque jour par des petits et des grands bonheurs. Pour les globe-trotters les voyages font partie de ces bonheurs à deux.

Le rituel des voyageurs
© Delfi de la Rua

Le but de ce rituel des voyageurs est donc de relier l’histoire du couple à l’avenir des jeunes mariés. C’est une manière de replonger dans le passé, dans les souvenirs et de se projeter dans les souvenirs à créer ensemble.

Comment ça se passe

Pendant la cérémonie, les mariés vont créer leur carte du monde personnalisée. Ceux qui sont déjà passés et ceux à venir. Avant la cérémonie, les mariés identifient ensemble les voyages qu’ils ont effectués en amoureux. Pour les très grands voyageurs, on peut décider de ne choisir que trois ou cinq (ou plus) des voyages les plus fabuleux.

Ils ouvriront le rituel des voyageurs en épinglant d’abord sur leur planisphère les pays dans lesquels ils ont voyagé ensemble. Le dernier voyage épinglé à deux, avec une épingle de couleur différente, sera celui du voyage de noces – si la destination est déjà connue.

Le rituel des voyageurs
© Jean-Frédéric Forti

Ensuite chacun épinglera quelques pays ou régions dans lesquelles il souhaite emmener l’autre un jour. Là aussi on peut varier les couleurs pour séparer le passé, l’avenir proche et l’avenir un peu plus lointain. Evidemment ce rituel peut se dérouler en silence ou en musique, mais les mariés sont bien sûr libres d’évoquer leurs souvenirs ou leurs envies en épinglant leurs destinations !

Pour identifier les pays ou les régions, on peut utiliser de jolis magnets ou des punaises stylisées. Pour les fans de DIY, vous pouvez également créer vos propres symboles à épingler sur le planisphère. Chaque épingle représentant le voyage ou un des souvenirs de ce voyage.

Un rituel qui se prolonge

Ce rituel des voyageurs relie les différentes étapes de la vie du couple, son passé et son avenir. Il peut constituer un très joli souvenir de la cérémonie laïque et de sa symbolique et devenir un élément de décoration chez les nouveaux mariés.

le rituel des voyageurs
© Slava Bowman

De plus, rien n’empêche de continuer ce rituel à chaque voyage ou envie de voyage. Au retour, le couple peut épingler le nouvel endroit visiter et identifier les futures destinations à faire découvrir à l’amoureux ou l’amoureuse !

Qu’en pensez-vous ?

La cérémonie champêtre de Laura et Yann

Amour, bretelles et nœuds papillons

cérémonie champêtre
© Ernestine & sa famille

Je tombe toujours un peu amoureuse des couples avec qui je travaille, mais je peux avouer que j’ai eu un vrai coup de cœur pour Laura et Yann. Originaires de la région parisienne élargie, les deux amoureux vivent aujourd’hui à New-York. On a donc préparé leur cérémonie sur Skype. C’est pourquoi je connais très bien leur canapé et j’ai déjà vu Laura préparer le déjeuner. Pourtant la première fois où j’ai vu Laura et Yann en vrai, c’était le jour de leur mariage.

Esprit guinguette et champêtre pour la déco

Accueillie par des témoins aux petits soins (quel bonheur !), j’ai découvert la Ferme d’Armenon. Cette ferme, héberge quelques chambres d’hôtes et accueille aussi depuis peu des événements. Il y a un je ne sais quoi dans cet endroit qui fait que l’on se sent chez soi. Dans un chez soi rêvé. Avec ce qu’il faut de champêtre pour la sérénité et un sens du détail certain dans la déco. C’est chaleureux, raffiné et simple. Un peu comme les mariés !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Pour la cérémonie, les invités étaient installés sur des bottes de foin. L’ex campagnarde que je suis avait milité et fut entendue pour préserver le confort des invités. L’espace de la cérémonie était, lui, délimité par une petite estrade accueillant les fauteuils des mariés et le pupitre. Une grande bâche reproduisant le logo du mariage constituait le fond et tenait ainsi lieu d’arche. La maison et le gros arbre à côté duquel on était installés créaient l’ombre nécessaire. Le décor est planté, place à cette cérémonie champêtre !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Des mariés et des intervenants vraiment investis

Dès leurs réponses au questionnaire sur leur couple, j’ai su qu’on s’entendrait bien avec mes New-Yorkais. Ils m’ont fait autant sourire qu’ils m’ont émue. Et ça s’est confirmé par la suite. Je raccrochais toujours en disant « je les aime bien », bon c’est vrai j’aime bien beaucoup de gens mais il faut le dire !

Laura et Yann ont une vision de la vie, de leur vie et du mariage qui s’ancre dans le réel tout en cherchant à créer et à ne garder que le meilleur. Ce qui les unit, ce n’est pas un mythe du mariage, mais une envie profonde de continuer ensemble avec les pics de joies et les soubresauts que la vie nous impose parfois.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

On a eu 8 mois pour préparer cette cérémonie, lui donner sens et réfléchir, valider, améliorer ou revenir sur des idées. Et pendant ce temps, j’ai aussi beaucoup échangé avec leurs familles et leur témoin en chef pour la cérémonie. Ça c’est une des bonnes idées de Laura et Yann, ils avaient donné des missions identifiées à chacun de leurs témoins. Pour la cérémonie, j’ai eu le luxe d’échanger avec Mathieu, qui coordonnait ensuite avec les sept autres témoins. Merci pour cette riche idée que je souffle désormais à mes nouveaux mariés. Et merci pour cette jolie rencontre !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Chacun, parmi les proches des mariés, tenait à donner le meilleur, non par obligation ou pression, mais parce que Laura et Yann le méritaient bien. Pour rassurer tout le monde, on a eu le temps de répéter les discours avant la cérémonie dans les conditions du direct, sur l’estrade, au pupitre, mais pas trop fort pour être sûrs que les mariés – qui se préparaient dans la maison – n’entendent pas et gardent la surprise. Leurs larmes et leurs rires semblent témoigner de la réussite de l’objectif.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Les voyages comme fil directeur

Laura et Yann ce sont des voyageurs. Que ce soit pour le travail ou pour le plaisir, ils ont visité tous les continents. Ils tenaient alors à ce que cette idée de voyage guide la cérémonie laïque. Tous les discours ont évoqué d’une manière ou d’une autre leurs voyages et l’état d’esprit qui est le leur quand ils vont à la découverte du monde. Les découvertes, les richesses et les au-revoirs aussi. Nous avions également sélectionné ensemble quelques textes issus de la littérature et de la chanson pour illustrer ce thème.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Ce sont leurs familles qui les ont lus, tout en s’adressant aussi personnellement à leurs « oiseaux migrateurs ». Le discours d’introduction des parents a donné le ton : de la joie, de l’amour et de la poésie. Merci à chacun d’avoir contribué à cette parenthèse enchantée.

Trois idées dont s’inspirer

Le discours à 8 témoins pour clore la cérémonie.

Les amis c’est pour la vie, et les mariés tenaient à donner une place importante à leurs témoins. C’est pourquoi j’ai proposé de les associer à moi pour clore les engagements. Juste après avoir participé au rituel des rubans, les témoins ont prononcé un discours à huit pour affirmer l’engagement des mariés et confirmer leur engagement auprès des mariés. Une fois ce discours terminé, ils se sont joints à moi pour déclarer Yann et Laura, mari et femme !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Le rituel des rubans.

C’était la première fois que je procédais à ce rituel dans une cérémonie et le résultat était à la hauteur de mes espérances. Les mariés ont d’abord prononcé leurs vœux les mains libres. Ce sont, ensuite, les témoins qui ont noués huit rubans autour des poignets des mariés en énonçant à chaque fois la valeur que ce ruban représentait. Ce rituel confirmait ainsi les vœux des mariés et les liens qui les unissent à leurs témoins. C’est après la déclaration mari et femme que j’ai pu découper les liens. On considérait alors que les mots étaient désormais plus forts que le symbole.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Ne pas oublier l’essentiel.

Lors de notre dernier rendez-vous Skype, quand je leur demandais s’ils avaient trouvé quelques bonnes idées au mariage d’amis où ils étaient allés peu avant, Laura m’a dit que ce qu’elle avait retenu c’est qu’il faut arrêter de s’inquiéter des détails. Ce qui importe ce sont les gens autour de soi. Qu’il manque un bouquet sur une table ou qu’il y ait un peu de vent importe peu au final. C’est, personnellement, ma meilleure définition du mariage et de tout événement réunissant les gens qu’on aime. Merci Laura !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille