J’ai toujours ton cœur avec moi, E.E. Cummings

Pour les vœux ou un discours de cérémonie

Parfois les poètes ont les mots qu’on n’arrive pas à trouver soi même. Parce que se dire qu’on s’aime ce n’est pas toujours évident. On a peur de trébucher. On hésite. On se dit que son discours sonnera trop comme ci ou trop comme ça. Dans ces moments là, on peut se référer à E.E. Cummings, et son J’ai toujours ton cœur avec moi. Qu’en pensez-vous ?

j'ai toujours ton cœur avec moi

J’ai toujours ton cœur avec moi
Je le garde dans mon cœur
Sans lui jamais je ne suis
Là où je vais, tu vas…
Et tout ce que je fais par moi-même est ton fait…
Je ne crains pas le destin
Car tu es à jamais le mien
Je ne veux pas d’autre monde, car
Tu es mon monde, mon vrai…
Tu es tout ce que la lune a toujours voulu dire
Et tout ce que le soleil chantera
C’est le secret profond que nul ne connaît
C’est la racine de la racine
Le bourgeon du bourgeon
Et le ciel du ciel d’un arbre appelé vie
Qui croît plus haut que l’âme ne saurait l’espérer
Ou l’esprit le cacher…
C’est la merveille qui maintient les étoiles éparses.
Je garde ton cœur
Je l’ai dans mon cœur.

 

E.E. Cummings, J’ai toujours ton cœur avec moi, 1958, 95 poèmes

Quand intégrer le rituel dans la cérémonie laïque ?

A quelle étape placer le rituel ?

Après avoir répondu à l’épineuse question « un rituel ou pas de rituel ? » s’en pose une nouvelle : où insérer ce rituel dans la cérémonie laïque ?

rituel dans la cérémonie laïque

En fait, comme souvent dans une cérémonie, cela dépend de vous et seulement de vous ! Quand les couples avec lesquels je travaille hésitent, on tranche avec une question unique. Est-ce que le rituel vient annoncer ou confirmer l’engagement représenté par l’échange des vœux et des alliances.

Le rituel avant les engagements

En faisant ce choix, on décide d’utiliser le symbole comme premier signe, il tend vers l’échange des vœux. Il est alors un premier élément d’engagement.

C’est notamment ce que j’aime dans l’idée originale du rituel des rubans : on noue les rubans autour des poignets des mariés pour signifier leur union. Une fois que les vœux ont été prononcés, on peut découper les rubans : les vœux sont plus forts que le symbole.

rituel dans la cérémonie laïque

Mais cette symbolique peut se retrouver dans d’autres rituels, tout comme on peut utiliser le rituel des rubans pour confirmer l’engagement. C’est vous qui décidez du sens du rituel dans la cérémonie laïque, ce n’est pas la forme du rituel qui décide de sa place dans le déroulé.

Le rituel après les engagements

Intégrer le rituel après l’échange des vœux et des alliances, c’est utiliser le symbole pour confirmer votre serment. Les mots ont été prononcés, vous portez désormais chacun votre alliance et vous renforcez ces engagements à travers le rituel. On peut alors considérer que le rituel est la dernière étape avant de pouvoir vous déclarer unis par les liens du mariage !

rituel dans la cérémonie laïque
© Mike Dillon

C’est ainsi, que l’année dernière, mes mariés trilingues ont décidé de planter un arbuste pour confirmer leur engagement. La symbolique du rituel de l’arbre planté leur plaisait et ils ont choisi de l’intégrer à la fin pour terminer sur une touche aussi ludique que symbolique.

Le rituel achevé, les mariés peuvent s’embrasser et entamer leur sortie !

Et les rituels collectifs ?

Sur ce sujet, tout dépend surtout du nombre de vos invités.

Dès que la cérémonie réunit plus de 80 ou 100 personnes, je vous recommande d’utiliser le rituel collectif comme un lien entre la cérémonie et le cocktail. À la fin de la cérémonie, on invite l’assemblée à se lever afin de procéder au rituel. Ils déposent, par exemple, leur livre pour créer la bibliothèque des mariés. Dans ce cas, les mariés sortent juste avant ou un peu après les invités et le rituel collectif arrive nécessairement après les engagements.

rituel dans la cérémonie laïque

Si vous êtes moins nombreux, on peut tout à fait intégrer un rituel collectif dans le courant de la cérémonie. Et pourquoi pas avant les vœux ! Imaginez un échange de vœux et d’alliances lorsque la mariée porte un bouquet qui vient d’être créé par l’ensemble de ses invités. Belle symbolique non ?

Et vous, quelle place et quelle symbolique donnez-vous au rituel pendant la cérémonie laïque ?

Edgar Morin « Amour, Poésie, Sagesse »

Une philosophie de l’amour

L’avantage de Facebook c’est qu’on y trouve aussi bien des chatons mignons, que des perles de poésie. Grâce à une de mes copines de l’ENS, je suis tombée sur une de ces perles : une conférence d’Edgar Morin de fin 2013.

amour, sagesse, poésie

Le philosophe était invité à l’Université permanente de l’Université de Nantes pour une conférence intitulée : « Amour, Poésie, Sagesse ». Vaste programme ! Et comme c’est Edgar Morin qui parle, on se régale l’esprit quand on parle amour et philosophie.

Cet homme donne à penser, philosophie oblige ; mais il a aussi un don pour les mots. Avec lui, on pense avec beauté ! Voilà donc ma sélection subjective des beaux moments de cette conférence !

« L’amour est toujours le beau risque à courir »

L’amour nous dit Morin appartient à l’homo sapiens demens. Oui, pour le philosophe, il faut ajouter le terme demens à la dénomination de l’homme, car la folie est autant le propre de l’homme que la raison.

Et l’amour se situe du côté de la passion, tout en ayant besoin de la « veilleuse de la rationalité » pour ne pas sombrer dans le délire.

amour, poésie, sagesse

C’est parce que l’amour tient de la passion plus que de la raison qu’il est « le beau risque à prendre ». Si la raison seule guidait, elle listerait toutes les options négatives : l’autre peut décéder, arrêter de m’aimer, aimer quelqu’un d’autre. Tant de possibilités qui rationnellement pourraient empêcher l’amour. Mais la folie prend le pari et tente ce « beau risque » !

La force du baiser

Dans cette conférence, Morin s’attarde sur le visage et particulièrement de la bouche. Selon lui, la bouche est un « organe absolument polyvalent » qui peut aussi bien nous permettre de manger, de respirer, de sourire que de donner un baiser.

amour, poésie, sagesse

Le baiser sur la bouche, c’est « la rencontre de deux chairs », en tant que prélude érotique voire sexuel entre deux corps. Cependant, le souffle porte aussi en lui un aspect mystique. Il est souvent associé à l’âme. Embrasser quelqu’un sur la bouche, c’est également échanger deux souffles. Symboliquement, c’est alors la rencontre de deux âmes. Le baiser possède cette force duelle de représenter à la fois l’union de deux corps et de deux âmes.

Vous n’embrasserez plus jamais de la même manière !

La sagesse comme ouverture sur l’autre

Tout le discours de Morin laisse entendre ce qu’il précisera à la fin de sa conférence. La sagesse ne pourrait pas se limiter à une vie trop raisonnable, on ferait attention à tout, et on n’aurait aucun sentiment. La sagesse est une « veilleuse de la raison », mais rien ne se fait sans passion.

Au-delà de l’amour amoureux, Morin enjoint à l’humanisme et à la prise en compte de l’autre. Notamment pour limiter la violence. L’autre, les autres nous sont étrangers, et pourtant ils sont emportés, comme chacun d’entre nous, dans l’aventure humaine. Le philosophe conclut ainsi : « Nous vivons dans l’incertain, la sagesse c’est d’affronter l’incertitude et être capable de comprendre autrui. Voilà les ingrédients d’une sagesse actuelle contemporaine. »

amours, sagesse, poésie

Le beau risque de l’amour se court même dans son rapport aux autres, pas seulement dans le rapport amoureux. Le beau risque de l’amour c’est aussi celui de tenter de comprendre et d’accepter l’autre dans son altérité à nous. Belle leçon d’humanité monsieur Morin. Merci beaucoup !

NB : toutes les citations sont tirées de la conférence d’Edgar Morin « Amour, poésie, sagesse » à l’Université permanente de l’Université de Nantes, le 12 décembre 2013.

Entrée des mariés : quelle musique ?

Mon top 10 en musique pour l’entrée des mariés

musique entrée des mariés

Les grands classiques :

Une des choses que j’ai apprises pendant mes études, c’est qu’un classique l’est toujours pour une bonne raison ! Alors, voilà certes, des musiques récurrentes dans les mariages, mais c’est aussi parce qu’elles collent parfaitement à l’événement

La marche nuptiale de Mendelssohn : classique des classiques. On peut l’utiliser à l’ancienne ou jouer avec. En le réorchestrant, ou en le détournant : par exemple, faites entrer vos témoins sur ce morceau et choisissez une autre musique pour l’entrée des mariés

Le canon de Pachelbel. Bon j’avoue, c’est ma madeleine de Proust. J’ai découvert ce morceau à 13 ans, en cours de musique et j’ai alors compris en quoi la musique classique pouvait émouvoir et transporter dans d’autres contrées. Pour moi, ce morceau marche pour tout tellement il est beau !

– Et pourquoi pas un Ave Maria ? L’année dernière, une de mes mariées est entrée sur ce morceau, chanté par une de ses tantes. Le moment était splendide, comme suspendu ! C’est aussi un moyen d’intégrer une part de religieux dans la cérémonie sans trop heurter les consciences : ce morceau est devenu un classique au-delà de son caractère chrétien.

Les indémodables :

My baby just cares for me ou Feeling good. Nina Simone est toujours un bon choix. Écoutez et savourez !

Édith Piaf et son Hymne à l’amour. Évidemment Édith Piaf. Cette chanson apparaîtra comme une annonce pour les vœux qui seront échangés pendant la cérémonie. La vie en rose fonctionnera également bien sûr !

All you need is love des Beatles. Réminiscence du film Love Actually. Pour une entrée joyeuse et vibrante !

 

La chanson pour être sûr.e !

Et si vous passiez Marry Me de Bruno Mars. On ne sait jamais ! Si certains de vos invités hésitaient encore sur les raisons de leur présence 😉

 

Les plus récentes :

Rose, La liste. Si le marié est déjà installé, et que la musique commence 30 secondes avant que la mariée n’apparaisse, on aura l’impression que c’est elle qui prononce ses premiers vœux.

Grégoire, Toi + Moi. Cette chanson a quelques années mais elle prend bien son sens pour signifier à tous vos invités qu’ils font partie de votre vie et qu’ils participent à l’engagement que vous prenez le jour de votre mariage.

Allways love, Nada Surf. Comme un message également à l’assemblée. Jouée au piano ou à la guitare acoustique, la chanson est encore plus belle. Si les mariés entrent sur une des envolées du refrain, c’est encore mieux ; l’émotion sera à son acmé.

Et vous quelle sera votre chanson d’entrée ?

Envie d’une arche de cérémonie ?

Intégrer une arche de cérémonie dans la déco

arche de cérémonie

Les arches de cérémonie sont un des premiers symboles auxquels on pense quand on imagine une cérémonie laïque. C’est en effet, une bonne manière de mettre en scène l’espace de la cérémonie et, avouons-le, c’est très joli sur les photos !

Oui mais alors quelle arche construire ? Foisonnante de fleurs, minimaliste ou originale ? Il y en a pour toutes les envies !

Les arches fleuries

Choisir une arche fleurie, c’est définir une pièce forte dans la décoration de la cérémonie. En fonction du nombre de fleurs qui couvriront l’arche, vous pouvez même décider de miser exclusivement sur l’arche. Choisissez alors la carte du minimalisme pour le reste de l’espace de la cérémonie.

arche de cérémonie
Conçu par Freepik

On peut aussi installer des petits bouquets dans les mêmes tons sur les rangées de chaises ou les bancs. Ils répondront par petites touches au foisonnement de la pièce maîtresse.

arche de cérémonie
Designed by Freepik

Attention cependant, car les fleurs peuvent constituer un très gros budget. Si vous devez restreindre ce budget, parsemez l’arche de cérémonie avec seulement quelques bouquets. Vous pouvez même réutiliser les fleurs sur les tables du dîner !

arche de cérémonie

Les voilages

Les fleurs c’est magnifique, mais les voilages accrochés autour d’une arche de cérémonie peuvent également créer une très jolie atmosphère. Un léger vent pourra les agiter et si le vent est absent, retenez les voilages avec de jolis rubans ou des fils de raphia pour créer de la matière.

arche de cérémonie
Designed by Freepik

Et pourquoi ne pas mixer les plaisirs ! Associez voilages et fleurs ! Le combo gagnant !

arche de cérémonie

 

Les dais

Restons dans les voilages mais détournons légèrement l’idée d’arche de cérémonie. Avez-vous pensé à construire un dais de cérémonie ? On garde l’esprit d’un élément de déco qui symbolise l’espace de la cérémonie, tout en apportant une touche originale.

arche de cérémonie

Les mariés peuvent s’installer dessous pendant toute la durée de la cérémonie et y échanger leurs vœux. Ou alors on peut utiliser le dais pour des moments clés de la cérémonie, par exemple, on peut apporter le dais dans l’espace de la cérémonie seulement au moment de l’échange des vœux et des alliances.

Quel que soit votre budget ? quelles que soient vos envies de déco, il y a une arche de cérémonie pour vous ! Comment sera la vôtre ?

Pourquoi je t’aime ?

Comme un modèle pour les vœux !

La saison des mariages commence et avec elle, les questions autour de l’écriture des vœux !

Pourquoi je t'aime

Comment commencer ? Comment formuler ce « Pourquoi je t’aime » ? Que dire ? Comment ne pas trop en dire quand on est pudique tout en transmettant bien ce que l’on ressent ?

Hier soir, en lisant sur la terrasse de ma maman (une de mes activités préférées ! ), je suis tombée sur un joli passage dans le dernier livre de Fabrice Midal. Le but global de ce livre est d’apprendre ou de réapprendre à se laisser tranquille, à se « foutre la paix » nous dit Midal. Il enjoint son lecteur à plus de simplicité dans son rapport à soi mais aussi aux autres.

Evidemment, l’amour fait partie de ce rapport à l’autre. En abordant ce sujet, l’auteur croque une définition. Il tend à définir l’indéfinissable en accordant et en revendiquant ce côté impalpable et inconnu de l’amour. J’ai trouvé ça beau. Beau et universel aussi !

« Soyons bienveillants. C’est ainsi que commence l’amour. Quand on se sent autorisé à être vraiment soi-même. Quand on découvre que l’on est davantage soi-même auprès de l’autre. Quand on veut l’autre comme il est. Quand on se réveille avec un nouveau rapport à la vie. Quand on peut lâcher prise.

L’amour est difficile. Car c’est toujours une sorte de grâce. Pourquoi je t’aime ? Je peux bien sûr établir une liste de raisons. Heureusement, elle ne dit rien de l’essentiel. Au fond, je ne sais pas pourquoi je t’aime, et c’est pourquoi je t’aime. Je t’aime parce que tu es qui tu es. C’est simplement le fait que tu sois qui me comble, m’apaise, me réjouit. »

Parfois, on peut laisser les autres parler pour nous, leur emprunter leurs mots car ils sont les vecteurs de nos propres sentiments. Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous imaginez ce mots de Fabrice Midal dans votre cérémonie de mariage ?

in Fabrice Midal, Foutez-vous la paix

Prix Zankyou International Wedding Awards 2017

Les bonnes nouvelles de la semaine

Cette semaine a vraiment bien commencé dans la vie pourunecérémonienne !

Mardi matin : Facebook

bonnes nouvellesD’abord, la barre des 500 fans sur Facebook a été dépassée mardi et ça c’est une super nouvelle !

Je me réjouis de voir les gens suivre les aventures et les articles que je partage avec vous ! Il semblerait que le mix de jolies citations, vidéos et pensées diverses vous plaise. Tant mieux, je vais donc continuer dans cette lignée !

Mercredi matin : Zankyou

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, j’ai reçu hier un mail très sympa de Zankyou qui commençait ainsi : « Je souhaitais vous annoncer personnellement que vous venez de remporter le prix ZIWA 2017 – Zankyou International Wedding Awards – catégorie OFFICIANT DE CÉRÉMONIE de votre région. FÉLICITATIONS !  »

bonnes nouvelles

 

Bon le nom est déjà drôle, on reçoit pas un prix ZIVA tous les jours ! Mais au-delà de ça c’est une jolie reconnaissance car le prix est décerné suite à un vote des  professionnels du secteur, des blogueurs et des mariés. Ce sont donc à la fois les collègues et les clients qui m’ont permis de recevoir ce prix. J’en suis ravie ! Et un peu fière aussi !

Alors merci beaucoup à tous pour votre soutien. Des bonnes nouvelles comme celles de cette semaine, ça donne envie de continuer et de faire toujours mieux ! Et qui sait le festival des bonnes nouvelles va peut-être continuer aujourd’hui !